Comment financer son CAP AEPE ?

58 votes : 4.4
Alors que les collégiens ou lycéens qui souhaitent s'orienter vers les métiers de la petite enfance choisiront naturellement la voie du CAP AEPE pour se former en lycée professionnel ou en apprentissage, les adultes en reconversion professionnelle se posent quant à eux la question de la préparation au diplôme mais également du coût engendrée par celle-ci.
Si certains vont choisir de se former par le biais de l'enseignement à distance via des écoles comme EFM Santé Social tout en conservant leur emploi pour financer cette préparation, il existe pourtant des aides et des organismes qui peuvent prendre en charge tout ou partie des dépenses. Tour d'horizon des différentes aides à la formation.
 

Financer son CAP AEPE par le biais du Compte Personnel de Formation (CPF)


Afin de financer son CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance, anciennement CAP Petite Enfance, le moyen le plus simple est d'utiliser son Compte Personnel de Formation (CPF).
Certificat d’aptitude professionnelle, le CAP est en effet un diplôme de niveau 3, inclus à ce titre dans la liste des formations éligibles au CPF.

 

Qu'est-ce que le CPF ?


Utilisable tout au long de la vie active, y compris en période de chômage, le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à tout salarié de suivre une formation qualifiante ou certifiante.

Le CPF a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) au 1er janvier 2019 avec pour différence le fait d'être dorénavant alimenté en euros et non plus en heures.
Les salariés qui avaient acquis des heures sur leur compte DIF ont eu la possibilité de faire convertir leurs heures en euros jusqu'au 5 juillet 2021. 
 

Comment fonctionne le CPF ?


Le CPF est alimenté automatiquement tous les ans, à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d'un plafond de 5 000 €, pour un salarié à temps plein ou à temps partiel. Toutefois, pour un salarié dont la durée de travail a été inférieure à la moitié de la durée légale ou conventionnelle de travail, le compte est alimenté proportionnellement au temps travaillé sur l'année.

Les droits acquis sur une année sont disponibles au premier trimestre de l'année suivante. Ils restent également acquis en cas de changement d'employeur ou de perte d'emploi.
 

Comment utiliser son Compte Personnel de Formation ?


L'utilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié, l'employeur ne pouvant en aucun cas imposer à ce dernier d'utiliser ses droits pour financer une formation. 

Les démarches à effectuer diffèrent selon que la formation soit réalisée sur le temps de travail du salarié ou sur son temps libre :
  • Formation se déroulant sur le temps de travail : le salarié doit s'adresser à son employeur et lui demander son autorisation au moins 60 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci a une durée inférieure à 6 mois ou 120 jours calendaires avant le début de la formation si celle-ci a une durée supérieure à 6 mois.
L'employeur dispose de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L'absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande de formation.
  • Formation se déroulant hors temps de travail : le salarié n'a pas à demander l'accord de son employeur. Il peut mobiliser librement ses droits à la formation et solliciter un conseiller en évolution professionnelle.
 

Comment les frais de formation sont-ils pris en charge ?


Les frais de formation peuvent de fait être pris en charge au titre du Compte Personnel de Formation, selon le montant de votre formation et celui de votre crédit.
Dans le cas d'une formation en présentiel, les frais de mobilité, en revanche, sont exclus de cette prise en charge, c'est pourquoi il est intéressant de privilégier une formation à distance, vous libérant de tous frais annexes. Des écoles reconnues, comme EFM Santé Social, permettent ainsi à chacun, peu importe ses moyens, de se former pour se reconvertir
 

Suis-je rémunéré durant ma formation ?


Lorsque le salarié effectue sa formation sur son temps de travail, les heures consacrées à la formation constituent un temps de travail effectif donnant lieu au maintien de la rémunération par l'employeur.

En revanche, lorsque le salarié se forme sur son temps libre, il ne peut prétendre à une rémunération.
  CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance

Financer son CAP AEPE par le biais de Pôle Emploi


Vous êtes accompagné par Pôle Emploi dans votre recherche d'emploi ? N'hésitez pas à contacter votre conseiller afin de bénéficier de l'un des dispositifs d'aide à la formation mis en place.



Financer le coût de la formation


​Afin de vous aider à financer votre formation, Pôle Emploi a mis en place l'Aide Individuelle à la Formation (AIF). Cette aide au financement de votre formation peut prendre en charge la totalité du coût de la formation ou intervenir en complément d’autres financements.
 

Qui peut bénéficier de l'AIF ?
 

  • les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi
  • les personnes en accompagnement Contrat de Reclassement Professionnel (CRP)
  • les personnes en accompagnement Contrat de Transition Professionnelle (CTP)
  • les personnes en accompagnement Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)
 

Quelles formations sont concernées ?


Toutes les formations éligibles au CPF ouvrent droit à l'Aide Individuelle à la Formation (AIF). Il s'agit donc de toutes les formations permettant d’obtenir un diplôme ou une certification professionnelle reconnue par l’État dont fait partie la préparation au CAP AEPE.

En effet, si votre Compte Personnel de Formation (CPF) ne couvre pas l'intégralité des frais de formation, vous pouvez demander le complément par le biais de l'AIF. 
Il vous sera toutefois également demandé que votre formation soit cohérente avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi.

 

Être rémunéré durant la formation


Financer sa formation c'est bien, être rémunéré quand on la suit, c'est mieux et c'est possible avec les différents dispositifs mis en place par Pôle Emploi

Quelles sont les différentes rémunérations de formation ?

Une rémunération de formation peut vous être versée durant la durée de votre formation, votre conseiller Pôle emploi peut vous conseiller sur les rémunérations possibles de Pôle emploi :
  • l'Allocation de retour à l’emploi Formation (AREF) ou l’Allocation de retour à l’emploi (ARE), si votre formation dure moins de 40h
  • l'Allocation de sécurisation professionnelle Formation (ASPF) ou l'Allocation de sécurisation professionnelle (ASP), si votre formation dure moins de 40h
  • l'Allocation des Travailleurs indépendant Formation (ATIF) ou l'Allocation des travailleurs indépendants (ATI), si votre formation dure moins de 40h
  • l'Allocation de Solidarité Spécifique Formation (ASSF)
  • la Rémunération de formation de Pôle emploi (RFPE)
  • la Rémunération de fin de formation (RFF)

Qui peut en bénéficier ? 

Les demandeurs d’emploi inscrits indemnisés ou non peuvent en faire la demande. 


Quelles sont les conditions ?  

Les conditions tiennent compte de votre situation personnelle, de vos droits d’allocation en cours ainsi que du financeur de la formation.
 

Financer son CAP AEPE par le biais de l'Allocation Spécifique de Solidarité (ASS)


Si vous avez épuisé vos droits au chômage et ne disposez plus de crédits CPF, vous avez la possibilité de bénéficier de l‘Allocation Spécifique de Solidarité (ASS)


Quelles sont les conditions pour bénéficier de l'ASS ?
 
  • être demandeur d’emploi et en recherche active de celui-ci
  • justifier de 5 ans d’activité salariée au cours des 10 dernières années
  • percevoir une rémunération mensuelle ne dépassant pas 1183.70 euros pour une personne seule ou 1860.10 euros pour un couple
  • avoir épuisé ses droits à l’ARE