Les stages du CAP AEPE

58 votes : 4.4
Les stages, ou Périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP), sont des éléments primordiaux dans le cadre de l'examen du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance.
En effet, ces périodes d'immersion en milieux professionnels permettent aux futurs diplômés d’acquérir les compétences techniques et pratiques en vue d’exercer leur futur métier dans le domaine de la petite enfance.
 

CAP AEPE : 14 semaines de stages


Depuis juin 2019 et la nouvelle formule du CAP Petite Enfance, ce sont désormais 14 semaines de stages qui sont exigées et qui doivent être réparties en 3 périodes distinctes minimum.

Pour valider votre CAP AEPE, vous devrez donc justifier de 14 semaines de stages réalisées auprès d’enfants de moins de 6 ans.
Ces semaines de stage devront être effectuées dans deux lieux ou deux structures différentes ne présentant pas les mêmes caractéristiques et une partie devra obligatoirement être réalisée auprès d’enfants de moins de 3 ans.

Ces périodes de stages peuvent être consécutives ou non et doivent être réalisées dans les trois années qui précèdent la session d’examen.
 

Pas de stages, pas d'épreuves professionnelles !


Les Périodes de Formation en Milieu Professionnel font partie intégrante du programme de la formation professionnelle du CAP AEPE.
En effet, pour pouvoir vous présenter aux épreuves professionnelles 1 et 2, vous devrez obligatoirement avoir réalisé plusieurs semaines consécutives auprès d’enfants de moins de 6 ans.

Détails ci-dessous :
 

7 semaines de stage avec les 0-3 ans pour passer l’ EP1


Une première période de 7 semaines de stage professionnel (dont au moins 4 semaines consécutives) auprès d’une structure d’accueil d’enfants de moins de 3 ans doit être effectuée afin de pouvoir présenter l’épreuve EP1.
EP 1 : ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DU JEUNE ENFANT

Ces périodes de mise en pratique pourront être réalisées en :
  • en EAJE (Établissement d’Accueil des Jeunes Enfants : crèche, halte garderie...)
  • dans une Maison d’Assistants Maternels (MAM)
  • au sein d’un organisme de services à la personne avec garde d’enfants de moins de 3 ans
  • au domicile d’une assistante maternelle exerçant depuis 5 ans ou plus
 

7 semaines de stage en accueil collectif avec les 0-6 ans pour passer l’EP2


Une seconde période de formation professionnelle d’une durée minimale de 7 semaines (dont au moins 3 semaines consécutives) devra être effectuée au sein d’un établissement d’accueil collectif d'enfants de moins de 6 ans afin de pouvoir présenter l’épreuve professionnelle EP2.
EP 2 : EXERCER SON ACTIVITÉ EN MILIEU COLLECTIF

Ces périodes de mise en pratique pourront être réalisées en :
  • école maternelle
  • garderie
  • crèche
  • centre de loisirs, centre aérés...


En résumé

  • 14 semaines de stages obligatoires à effectuer (soit 448 heures sur la base d'un temps plein à 32 h / semaine et non 35)
  • 7 semaines de stages professionnels auprès d’une structure d’accueil d’enfants de moins de 3 ans (dont au moins 4 semaines consécutives dans la même structure)
  • 7 semaines au sein d’un établissement d’accueil collectif d'enfants de moins de  6 ans (dont au moins 3 semaines consécutives dans la même structure)
Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Texte officiel


Extrait de l'arrêté publié au Journal Officiel le 12 décembre 2020 concernant les Périodes de formation en milieu professionnel PFMP pour le Certificat d'Aptitude Professionnelle spécialité Accompagnant Éducatif Petite Enfance ou CAP AEPE :

1- Objectifs 
Les périodes de formation en milieu professionnel sont des phases déterminantes de la formation car elles permettent : d'appréhender concrètement l'organisation des établissements et des services de la petite enfance, leurs personnels et leurs usagers ;
  • d'apprendre à travailler en situation réelle, en présence d'usagers, avec les ressources et les contraintes du milieu professionnel ;
  • de s'insérer dans une équipe de professionnels ;
  • ​de mettre en œuvre ou d'acquérir, sous la responsabilité d'une personne qualifiée, tout ou partie des compétences définies dans le référentiel du diplôme.

L'élève, l'apprenti ou le stagiaire de formation continue ou le candidat  libre  participe  aux  activités  de  la structure d'accueil et réalise des tâches sous la responsabilité du tuteur ou du maître d'apprentissage.

La formation en milieu professionnel contribue à développer les capacités d'autonomie et de responsabilité du futur professionnel.
 
Les activités proposées peuvent aller de la participation jusqu'au travail en toute autonomie.
 
Les candidats doivent satisfaire aux conditions de vaccination et autres exigences du milieu professionnel d'exercice conformément à la réglementation en vigueur.


2- Modalités

2.1. Candidats relevant de la voie scolaire 

La formation en milieu professionnel du CAP Accompagnant éducatif petite enfance se déroule dans les contextes, établissements et services d'accueil de la petite enfance listés au début de l'annexe 1a << référentiels des activités professionnelles »
Elle a une durée de quatorze semaines sur l'ensemble de la formation.
 
Les PFMP sont réparties sous la responsabilité du chef d'établissement  sur  les deux  années  du cycle  de  formation, dans le respect des dispositions de l'arrêté du 21 novembre 2018  relatif  à  l'organisation  et  aux  enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au certificat d'aptitude professionnelle et de son annexe.
 
Au cours de leur formation, les candidats de la voie scolaire accomplissent au moins trois périodes de formation en milieu professionnel.
Ces périodes de formation sont complémentaires afin d'acquérir ou de mobiliser les compétences du référentiel du CAP Accompagnant éducatif petite enfance dans des situations professionnelles variées (diversité des âges, des structures, des activités conduites...).
 
L'élève devra obligatoirement avoir réalisé ses PFMP dans au moins deux contextes d'exercice professionnel complémentaires. Une de ces périodes doit être réalisée auprès des enfants de moins de 3 ans.
Il est fortement préconisé de les répartir de la manière suivante, pour la dernière année de formation : 4 semaines consécutives dans un EAJE ou dans un contexte d'intervention à domicile ;semaines consécutives dans une structure d'accueil collectif pour enfant de moins de 6 ans. 

Conditions de recevabilité des PFMP et de la qualification des maîtres de stage ou tuteurs :
 
Pour les PFMP qui se déroulent au  domicile  privé  de l'assistant  maternel  agréé ou en maison d'assistants  maternels, les conditions de recevabilité sont les suivantes ·
  • l'assistant maternel est agréé par le conseil départemental et assure l'accueil d'enfant(s) depuis au moins cinq ans (présentation du document relatif à la délivrance de l'agrément en cours de validité),
  •  l'assistant maternel détient l'unité UP1 du CAP Petite enfance (arrêté  du 22/11/2007)  ou les unités UP1 et UP3 du CAP Accompagnant éducatif petite enfance (arrêté du 22/02/2017) ou est titulaire du diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture ou du diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants ou d'une certification figurant dans l'annexe VI du présent arrêté << dispenses d'épreuves >> permettant de demander une dispense.

 
Pour les PFMP qui se déroulent auprès d'un organisme de services à la personne offrant des prestations de garde d'enfant(s) de moins de 6 ans, les conditions de recevabilité sont les suivantes :
  • délivrance de l'agrément pour les organismes de services à la personne pour la garde à domicile pour les enfants de moins de 3 ans ;
  •  le professionnel tuteur est titulaire d'un CAP Petite enfance (arrêté du 22/11/2007) ou du CAP Accompagnant éducatif petite enfance (arrêté du 22/02/2017) et a une expérience professionnelle d'au moins 3 ans auprès d'enfants dans le secteur de la petite enfance ;
  •  ou le professionnel tuteur est titulaire d'une autre certification de niveau 3 justifiant de compétences dans le domaine de la petite.

​Les conditions de recherche d'un lieu, d'encadrement pédagogique et d'encadrement administratif des PFMP font l'objet de la circulaire n° 2016-053 du 29 mars 2016 relative à l'organisation et à l'accompagnement des PFMP.
Pour chaque période de formation, une attestation doit être remplie par le responsable de l'établissement d'accueil.


2.2. Candidats relevant de la voie de l'apprentissage 

La formation fait l'objet d'un contrat conclu entre l'apprenti et son employeur conformément aux dispositions en vigueur du code du travail.
En ce qui concerne notamment la compétence du maitre d'apprentissage, en l'absence de convention collective applicable à l'entreprise où se déroule le contrat d'apprentissage, le maitre d'apprentissage est, conformément au code du travail :
soit titulaire d'un diplôme ou d'un titre relevant du domaine de la petite enfance et justifiant d'une année d'exercice professionnel en rapport avec la petite enfance ;
soit en mesure de justifier de deux années d'exercice professionnel en rapport avec la petite enfance.
 
Afin d'assurer la cohérence de la formation, l'équipe pédagogique du centre de formation d'apprentis doit veiller à informer le maître d'apprentissage des objectifs de la formation en milieu professionnel et des compétences à acquérir et mettre en œuvre dans le contexte professionnel.
 
Il est important que les diverses activités de la formation soient réalisées par l'apprenti en milieu professionnel dans une des structures identifiées dans le référentiel d'activités professionnelles (RAP). En cas de situation d'organisation n'offrant pas tous les aspects de la formation, l'article R.6223-10 et suivants du Code du travail sera mis en application.


2.3. Voie de la formation professionnelle continue

a) Candidat en situation de première formation ou de reconversion 
La durée de la formation en milieu professionnel (14 semaines) s'ajoute aux durées de la formation dispensée dans le centre de formation continue.
 
Les modalités de la formation en milieu professionnel sont les mêmes que pour les candidats scolaires.
 
Lorsque cette formation s'effectue dans le cadre d'un contrat de travail de type particulier, la formation en entreprise obligatoire est incluse dans la période de formation dispensée en milieu professionnel si les activités effectuées en milieu professionnel sont en cohérence avec les exigences du référentiel et conformes aux objectifs.

b) Candidat en situation de perfectionnement 
Les attestations de formation en milieu professionnel sont remplacées par un ou plusieurs certificats de travail attestant que l'intéressé a exercé les activités dans un ou plusieurs secteurs d'activités du CAP Accompagnant éducatif petite enfance en qualité de salarié à temps plein, pendant six mois au cours de l'année précédant l'examen, ou à temps partiel pendant un an au cours des deux années précédant l'examen.


2.4. Autres candidats

a) Tous les candidats
doivent réaliser des stages dans les mêmes modalités que les scolaires, dans les 3 années qui précèdent la session d'examen.

b) Cas particuliers. 
Les candidats avec expérience professionnelle ne sont pas tenus de réaliser de stages. L'expérience professionnelle est prise en compte de la façon suivante :
Les assistants maternels agréés et gardes à domicile doivent fournir un certificat de travail attestant de leur activité d'une durée d'au moins 14 semaines (32 heures hebdomadaires).
 
Les candidats justifiant d'une expérience professionnelle en école maternelle ou en EAJE ou en ACM (moins de 6 ans) doivent fournir un certificat de travail attestant de leur activité d'une durée d'au moins 14 semaines (32 heures hebdomadaires).
 
Néanmoins, dans les deux cas, pour répondre aux exigences des définitions d'épreuves, il est nécessaire que les candidats effectuent un complément d'expérience ou de stage qui leur permettra de préparer dans les meilleures conditions l'épreuve professionnelle pour laquelle ils n'ont pas d'expérience avérée.


2.5. Candidats relevant de la voie de l'enseignement à distance 
Les modalités et la durée de la formation en milieu professionnel sont identiques à celles des candidats de la voie scolaire.


2.6. Candidats positionnés 
La décision de positionnement est prise par le recteur après avis de l'équipe pédagogique. Pour le candidat ayant bénéficié d'une décision de positionnement en application de l'article 0337-4 du Code de l'éducation, la durée de la formation en milieu professionnel ne peut être inférieur à :
  • Cinq semaines pour les candidats préparant l'examen du CAP par la voie scolaire,
  • Cinq semaines pour les candidats de la formation professionnelle continue.
Les entreprises retenues pour les immersions en milieu professionnel doivent permettre au candidat de découvrir les secteurs d'activités ciblés par le référentiel, en adéquation avec le positionnement établi.