Le métier d'Accompagnant Educatif Petite Enfance (AEPE) à la loupe

58 votes : 4.4

Vous aimez les enfants et avez toujours rêvé de travailler dans le domaine de la petite enfance ? Le métier d'Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE) est fait pour vous ! Retrouvez ci-dessous toutes les informations pratiques sur ce métier qui ouvre de nombreux débouchés dans le secteur de la petite enfance.
 

L'Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE)


Professionnel qualifié de l'accueil et de la garde d'enfants de moins de 6 ans, l'Accompagnant Éducatif Petite Enfance veille au respect des droits, des besoins et de l'individualité de chaque enfant dont il s'occupe.
Il seconde l'Auxiliaire de puériculture ou l'Éducateur de Jeunes Enfants (EJE) et œuvre au quotidien à offrir un accueil de qualité aux enfants. Accompagnement, repas, soins, activités d'éveil... l'Accompagnant Éducatif Petite Enfance veille au bien-être de chaque enfant dans le respect de son développement individuel avec pour objectif principal : l'épanouissement des enfants.

Véritable relai de la famille, l'Accompagnant Éducatif Petite Enfance doit également réussir à instaurer une relation de confiance avec les parents via un temps d'accueil de l'enfant le matin et des transmissions le soir sur le déroulé de la journée. 
  Professionnel qualifié

Les missions de l'AEPE


Qu'il travaille en crèche, à domicile ou en centre de loisirs, l'Accompagnant Éducatif Petite Enfance occupera sensiblement les mêmes missions auprès des enfants de moins de 6 ans :
  • accueillir les enfants et leurs parents 
  • organiser et animer des activités d'éveil favorables au développement de l'enfant
  • garantir l'hygiène de chaque enfant (change)
  • favoriser l'autonomie (apprentissage du pot, prise des repas...)
  • aider à la préparation des repas
  • accompagner le rythme de chaque enfant (sieste...)
  • participer à l'entretien des locaux 
  • gérer les stocks de matériels (couches, peinture...)
  • veiller à la sécurité de chaque enfant
  • participer aux différents projets d'établissement avec ses collègues
  • faire les transmissions de la journée et rassurer les parents

Où exerce un AEPE ?


Un Accompagnant Éducatif Petite Enfance peut exercer son activité professionnelle dans 3 secteurs d’accueil :
  • l'accueil individuel : au domicile de l'assistante maternelle ou des parents
  • l'accueil collectif : crèche, micro-crèche, centre de loisirs, halte-garderie, Maison d'Assistantes Maternelles (MAM)...
  • l'école

Après des formations complémentaires, le CAP AEPE permet également de travailler dans des établissements sociaux comme des foyers et des établissements de soins comme une maternité, en préparant le concours d'entrée en école d'Auxiliaire de puériculture.

Accompagnant Éducatif Petite Enfance

Quelles sont les qualités requises pour devenir AEPE ?

 

Les qualités humaines 

  • la patience : qualité fondamentale lorsque l'on s'occupe d'enfants en bas âge ! Cris, pleurs, bruit, répétition des consignes... le métier d'AEPE n'est pas de tout repos et il est indispensable de savoir garder son calme envers les enfants et leurs parents en toutes circonstances.
  • l'empathie : nécessaire à la compréhension des autres, l'empathie permet également de faciliter la communication avec les petits comme les adultes.
  • la douceur et la bienveillance : les enfants en bas âge ont besoin de se sentir compris et en sécurité pour bien grandir. L'AEPE étant le relais des parents hors de la maison, il se doit de s'occuper des enfants avec douceur et bienveillance.
  • l'écoute : chaque enfant est différent avec des besoins qui lui sont propres. Être à l'écoute permet aux professionnels de la petite enfance de s'adapter à chacun pour lui permettre de s'épanouir.
  • la disponibilité : les sollicitations sont nombreuses quand on travaille auprès d'enfants en bas âge ! Il est donc nécessaire de rester disponible pour répondre aux besoins des enfants mais également aux questions des parents. 
  • la maturité : travailler avec des touts petits signifie savoir les encadrer et avoir le sens des responsabilités. Pour cette raison, il est indispensable d'avoir acquis une certaine maturité.
  • la capacité à travailler en équipe : hormis les assistantes maternelles, on ne travaille jamais seul quand on est AEPE, c'est pourquoi il est primordial de savoir travailler en équipe et de porter des projets éducatifs communs.
  • la discrétion : en travaillant au plus près des familles et de leurs enfants, vous êtes au courant de nombreuses informations privées qu'il sera fortement apprécié de ne pas divulguer.
 

Les qualités techniques

  • savoir prodiguer les soins nécessaires : changer les couches, soigner les petits bobos, le nourrir... les occasions de prendre soin de l'enfant sont nombreuses et nécessitent d'être apprises.
  • accompagner l'enfant : dans son apprentissage, par des jeux, des activités diverses afin de favoriser son éveil.
  • l'encourager dans son autonomie : que ce soit en crèche ou en maternelle, il est primordial d'accompagner l'enfant dans son désir d'autonomie : apprendre à manger seul, s'habiller...
  • veiller à sa sécurité : les touts petits étant particulièrement sujets aux accidents domestiques, chutes ou autres, il est primordial de lui permettre d'évoluer dans un environnement protégé et adapté.
  • favoriser la communication : la communication est essentielle avec les touts petits mais aussi les familles et l'équipe encadrante.
  • s'adapter à tous types de structures d'accueil : crèche, halte-garderie, école maternelle... les missions et les publics peuvent différer selon les structures où l'on travaille et il est indispensable de savoir s'adapter.

La rémunération de l'Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE)


La rémunération du diplômé du CAP AEPE varie en fonction du métier réellement exercé (agent de crèche, assistante maternelle, ATSEM...), de l'expérience et du secteur d'activité de la structure d'emploi. En effet, si la rémunération moyenne oscillent aux alentours de 1 550 euros bruts mensuels, il apparaît que les crèches publiques rémunèrent un peu mieux leurs agents que les crèches privées. 

Les assistantes maternelles, quant à elles, peuvent percevoir un salaire plus confortable en fonction du nombre d'enfants à charge et de l'amplitude horaire proposée. Une assistante maternelle peut ainsi prétendre à un salaire pouvant atteindre 2 200 € pour la garde de trois enfants à temps plein.
 

Les perspectives d'évolution


Le CAP AEPE permet d'accéder à différents métiers de la Petite enfance tels qu'Agent de crèche, Aide auxiliaire de puériculture ou Assistante maternelle mais il est également un tremplin vers d'autres métiers en lien avec les jeunes enfants. Après une formation complémentaire, les titulaires du CAP AEPE pourront ainsi s'orienter vers un emploi d'Éducateur de Jeunes Enfants (EJE), d'Auxiliaire de puériculture, ou bien encore d'ATSEM.